Conseil Municipal 31 janvier 2022. Fermeture du bureau de vote n°8. Intervention de Bruno Nottin.

Nous avons donc appris par un mail reçu le 30 novembre 2021, soit trois mois après  un arrêté préfectoral daté du 30 août suite à votre demande, que le bureau de vote n°8  était supprimé et plusieurs autres modifiés. De nombreux montargois sont inquiets suite à cette décision qui vise une fois de plus à compliquer les opérations de vote et à instaurer la confusion. Le conseil municipal n’a même pas pu en débattre en amont, ce qui aurait pourtant été tout à fait légitime.

Il est surprenant – et très inquiétant – qu’au moment où la pandémie liée au Covid-19 s’accélère, on puisse prendre le risque de susciter de longues files d’attente, voire la cohue, dans des bureaux de vote trop chargés. 

L’argument que vous invoquez est de parvenir à environ 1000 électeurs inscrits par bureau. Dans le nouveau découpage, 5 bureaux sur 7 dépassent déjà – et nettement –  les 1000 inscrits. Vous êtes donc bien loin  de respecter la circulaire du ministère de l’Intérieur en date du 16 janvier 2020 qui rappelle que « le bon déroulement des opérations électorales impose de ne pas excéder, autant que possible, 800 à 1 000 électeurs inscrits par bureau de vote ». Le Préfet aurait dû jouer son rôle et faire respecter cette circulaire. 

Par ailleurs, plusieurs programmes de construction vont augmenter le nombre d’habitants et d’inscrits dans les prochains mois, ce que vous n’avez pas pris en compte. Vous annoncez vous-même dans la presse plus de 1500 nouveaux habitants. 

Vous n’avez pas non plus pris en compte le fait que l’année électorale 2022 va susciter, comme à chaque présidentielle, un engouement pour l’inscription de nombreux nouveaux électeurs (plusieurs centaines). 

Le respect de la distanciation physique régulièrement rappelé par les représentants du gouvernement est un impératif auquel il ne peut être dérogé sous peine de voir des électeurs contracter le virus ou déserter les bureaux de vote par crainte d’être contaminés (pour rappel, Montargis a une population plutôt âgée). Question sanitaire et question démocratique sont liées.

Avec le maintien des 8 bureaux de vote le temps d’attente des électeurs sera réduit au minimum. Il importe de veiller au maintien de cette qualité d’accueil, qui va également dans le sens souhaité par le Législateur. 

C’est la troisième fois en quelques années que vous vous livrez à ce genre de charcutage pour convenance personnelle qui trouble les électeurs. De tels changements qui éloignent les bureaux de vote des électeurs et bousculent leurs habitudes ont pour autre conséquence de renforcer un phénomène abstentionniste déjà bien trop important. L’abstention dans notre ville reste très élevée malgré votre grand nettoyage des listes électorales il y a quelques années. Et cette abstention est encore bien plus marquée dans les bureaux des quartiers populaires. Et c’est encore les électeurs des quartiers populaires qui vont subir la suppression du BV 8 ( rue de la Sirène, Faubourg d’Orléans, rue de la Collerette, rue du Cimetière, rue Albert Moreau, Villa Renée de France…), bureau composé en grande partie de logements sociaux. Faut-il vous rappeler que l’abstention dans ce bureau de vote est largement supérieure à la moyenne de la ville ? 74 % au premier tour des départementales de juin 2021, 68 % au 1er et au 2nd tour des municipales 2020 …Pensez-vous vraiment judicieux de venir déstabiliser les électeurs d’un bureau aussi abstentionniste ? La démocratie, c’est la proximité, et éloigner les électeurs des bureaux de vote c’est favoriser l’abstention, surtout dans les quartiers populaires. Vous le savez très bien, à un point tel que l’on peut se demander si ce n’est pas l’objectif recherché…Un seul exemple : de nombreux habitants de Chautemps ne vont plus voter depuis que leur bureau de vote a été fermé et transféré à la Chaussée.  

La ville de Chalette, avec 7406 inscrits, soit à peine 200 de plus que la nôtre, compte pourtant 11 bureaux de vote ! Aucun de ses bureaux de vote ne dépasse les 750 inscrits, ce qui lui permet de respecter parfaitement la circulaire du ministère de l’intérieur. Pareil à Amilly, qui a certes 8738 inscrits mais 10 bureaux de vote , ce qui fait en moyenne 873 inscrits par bureau, soit 125 de moins en moyenne que dans notre ville.  

Nous vous demandons donc de revenir sur cette décision qui est un nouveau coup porté au processus démocratique électoral dans notre ville, à l’égalité de traitement et au respect de tous nos concitoyens, quels que soient leur adresse et leur quartier d’habitation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s